Les huiles minérales dans les crèmes, pour ou contre ?

Hydrater son corps quotidiennement semble être un « bonus », Une perte de temps mais certaines peaux ont naturellement besoin d’une hydratation plus soutenue. Ceci est également un besoin pour des personnes qui vivent dans des lieux secs, utilisant des eaux dures, calcaires. 

« Fervent crémeux » ou plutôt amateur d’hydratation quotidienne, je suis capable de vider un tube de crème en 1 semaine. Ce qui semble être quelque chose de facultatif pour certains est vital pour ma peau naturellement sèche et déshydratée. J’ai beau boire mes 2 litres d’eau journaliers, ma peau réclame très souvent sa touche d’hydratation locale quotidienne.

Avec une peau sèche (en manque de gras, de sébum) et naturellement déshydratée, vous vous imaginez que j’ai dû tester des centaines de crèmes différentes et des substituts par milliers. En effet, j’ai depuis mon enfance testé des crèmes venant de différentes marques, de la grande distribution, du réseau parapharmacie et même de la distribution sélective (j’ai pété mon PEL pour une crème YOUPI).

De mes souvenirs les plus lointains, j’ai pu être amateur de « Nivea », de « Mixa » et du « petit marseillais ». Ce sont des crèmes que l’on retrouve en grande surface pour un prix moyen peu élevé (-de 10 euros) et « faisant le job ». Autant je grandissais, autant ces crèmes ont dû changer des dizaines de fois de formulation et d’ingrédients pourtant le retour sur investissement était le même, j’avais une peau hydratée sans dessèchement cutané.

En grandissant, j’ai comme beaucoup voulu « diaboliser » certaines marques, tester des jeunes pousses, du bio, des produits « sans huiles minérales » sans « si ou ça »… mais le constat restait le même, peu importe les batailles, ces crèmes n’avaient qu’un but, hydrater ma peau et elles le faisaient plus ou moins bien. 

Même si aujourd’hui, les crèmes qui me conviennent le mieux, sont celles que je formule moi-même car je choisis les huiles, le pourcentage de glycérine végétale et les actifs ; les crèmes de la grande distribution restent de bonnes alternatives pour les petits budgets et les vacances. 

L’huile minérale, qu’est-ce que c’est ? C’est une huile créée via un processus chimique (on dit issue de la pétrochimie, issue du pétrole). Cette huile n’a aucun bénéfice sur la peau. Elle n’apporte rien d’autre qu’un voile qui va bloquer l’hydratation déjà présente dans votre peau.

Ceci est aussi sa force, car elle empêche l’évaporation de l’eau de la peau. 

Dès que cette huile minérale est enlevée par l’action de la douche quotidienne, on ne bénéficie d’aucun bienfait excepté si on remet une nouvelle couche pour bloquer l’hydratation. 

Différemment, une crème aux huiles végétales non « surchauffées », non « raffinées » peuvent apporter des propriétés nutritives, émollientes, réguler le teint, le sébum mais ces huiles peuvent selon leur viscosité, pénétrer la peau et ainsi réduire l’action du voile protecteur naturel de l’huile ce qui n’empêche pas l’évaporation de l’eau de notre peau. 

J’aime beaucoup en hiver me fabriquer moi-même des crèmes riches et bourrées d’huiles bio, de beurres et de céramiques, vitamines, mais en été très souvent, je préfère utiliser un soin à base d’huile minérale quand je sais que je vais avoir une longue période de chaleur ou des difficultés à repasser des couches et des couches de crème corporelle. 

Je préfère largement les crèmes issues d’huiles végétales saines et non « Estherée », mais quand je ne souhaite qu’hydrater ma peau et évider les squames, le dessèchement, je ne rechigne pas devant une crème du réseau pharmacie ou distribution sélective à base d’huile minérale. 

Pour autant, même les marques historiques qui en utilisaient tendant à changer leurs formules et à proposer des produits sans. Ils rajoutent aussi des huiles de coco fractionnée ou du beurre de karité. Ceci semble être une belle initiative pour ces grands groupes, mais au lieu de surfer sur la tendance, faites juste attention à ce que vos soins sans « huiles minérales » ne sont remplacés par des huiles végétales « sur-raffinées » ce qui en reviendrait au même. 

Belle semaine, À bientôt, 
JoOh.

Vous avez aimé(e) cet article, n’hésitez pas à me laisser un like ou un commentaire. Ces petits gestes me motivent et me donne envie de toujours partager plus.

N’hésitez pas à m’ajouter sur mes réseaux, nous pourrons y discuter.
Instagram : MonsieurJohn.fr
Facebook : MonsieurJohn, blogueur et passionné


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s